Vous êtes dans : Accueil > Naviguer > La pêche plaisance > La pratique de la pêche

La pratique de la pêche

La baie de Bénodet qui s'ouvre à la sortie de l'estuaire et du port de Loctudy constitue un site idéal pour la pêche plaisance. Cependant, comme sur les autres parties du littoral, la diminution de la ressource se fait sentir.

Cela doit inciter les plaisanciers, eux aussi, à gérer leurs captures, à respecter les règlementations ( taille minimale), pour la préservation de la ressource et pour la meilleure cohabitation avec les pêcheurs professionnels.

Les pêches les plus fréquemment pratiquées par les plaisanciers sont :

Sur le site http://fnppsf.fr/peche-plaisance/peche-en-mer.htm , vous pouvez trouver de nombreux conseils sur les techniques de pêche.

La plupart des zones de pêche sont accessibles à une distance qui ne dépasse pas 4 miles du port. Il est possible, lorsqu'on dispose d'une embarcation adéquate, de se rendre sur des zones plus lointaines telles que les Moutons, les iles Glénan ou les Etocs, au large du Guilvinec.

La pêche se pratique généralement sur les hauts fonds rocheux ou "basses" qui sont identifiés sur la carte marine de la zone et signalés par des balises ou cardinales. La pêche au casier est plutôt localisée sur les bandes rocheuses côtières de faible profondeur. Quant à la pêche au bar, très prisée par les plaisanciers, elle nécessite beaucoup de connaissances des modes de vie du poisson et aussi une certaine maîtrise des techniques de pêche. Le bar se déplace en effet en fonction des marées, de l'heure, du temps, de l'état de la mer et de la présence de la nourriture ( bancs de lançons, par ex). A Loctudy, on le pêche dans l'estuaire, au large des plages ( Sainte Marine, par ex) et aussi sur les têtes de roche. Il affectionne particulièrement les eaux tumultueuses, les brisants.

Coordonnées de l'Association des Plaisanciers de Loctudy ( APLOC) : http://www.plaisanciers-loctudy.org/